Home » bookBeo's » Oui, mais, il a quoi de différent, votre beoCode ?

Oui, mais, il a quoi de différent, votre beoCode ?

C’est la question qui vient rapidement quand nous sommes en clientèle. Par rapport aux autres solutions du marché, qu’est-ce qui distingue le beoCode, et d’ailleurs pourquoi avez-vous un nom différent des autres ? Réponse en 7 points essentiels.

  1. le beoCode est un code-barre 2D, de la famille des Datamatrix. Datamatrix est une sorte de code-barre 2D, mais il en existe d’autres, comme les QR code, les BeeTagg, les ShotCodes… beoCode est aujourd’hui une implémentation de Datamatrix, mais pourrait être également une implémentation d’autres types de codes, existants ou à venir.
  2. un beoCode est conçu pour augmenter un objet : lui ajouter une fonctionnalité qu’il n’avait pas au départ. Par exemple, de manière classique, associer une vidéo à un article dans un journal (un des usages les plus anciens dans les pays où les codes 2D existent depuis quelques années). Ou, pour un usage plus novateur, mettre en relation un acheteur de produits bio avec le producteur, via une vidéo beocodée et remise régulièrement à jour par le producteur qui s’adresse ainsi directement à ses clients.
  3. les beoCodes conçus aujourd’hui donnent accès à un contenu vidéo principal, précédé d’une image et/ou d’un texte explicatifs, et suivi éventuellement d’un formulaire permettant de poursuivre la relation avec l’objet ainsi augmenté. Le formulaire peut permettre de laisser son adresse pour en savoir plus, pour s’inscrire à un jeu-concours, pour laisser un commentaire sur un blog… D’autres contenus sont possibles, et d’autres scenarii que image-vidéo-formulaire également.
  4. un beoCode code dans sa forme la plus courante une URL du type bookbeo.com/abc123 qui pointe vers le contenu scénarisé. Un backoffice permet de gérer les contenus, de les modifier, rendant ainsi le contenu du code vivant (beo est la prononciation bretonne du mot vivant). Chaque picto beoCode est accompagné de son URL pour permettre un accès aux contenus via une connexion internet classique : nos codes sont ainsi ouverts au plus grand nombre.
  5. contrairement à d’autres implémentations de codes 2D du marché, un beoCode est accessible depuis n’importe quel mobile connecté à Internet, disposant d’une application sachant décoder les datamatrix, et les contenus associés sont renvoyés quelque soit la situation de connexion, via le réseau mobile ou une connexion Wi-Fi (ou filaire), et leur format est adapté à la fois au débit observé, et aux spécificités du mobile (taille écran…). Notre souci est de démocratiser l’usage des codes 2D.
  6. un lecteur de beoCodes a été créé pour l’iPhone (application gratuite bookbeo dans l’AppStore). Il décode bien sûr tous les datamatrix classiques, mais offre une meilleure intégration des contenus associés au code. Une prochaine version décodera d’autres types de codes 2D, et le portage est en cours pour d’autres plates-formes mobiles ou fixe, avec de nouvelles fonctionnalités à la clé. Dans le cas de l’iPhone, le formulaire peut être géolocalisant, si l’utilisateur l’accepte.
  7. enfin, les préoccupations environnementales nous tiennent à coeur. Pour augmenter des objets (notre métier principal), nous avons choisi de ne pas utiliser de technologies de type RFID, ou d’écrans souples à poser sur les objets, de manière à ne pas impacter le recyclage de l’objet. Le code 2D est la réponse simple à cet enjeu, associé à l’écran personnel qu’est le mobile. De plus, l’algorithme choisi pour décoder les codes 2D dans le mobile est économe en énergie : il ne cherche qu’un seul code dans l’image, et ne commence à travailler que quand vous le lui dites. D’autres lecteurs du marché ont un fonctionnement en continu, cherchant plusieurs codes dans la scène que vous filmez, épuisant ainsi un peu plus rapidement vos batteries.
  • Share/Bookmark
Publié le 17 septembre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Spam Protection by WP-SpamFree

Spam Protection by WP-SpamFree

© bookBeo